Tuesday, October 2020

L’OMT et l’OCDE préviennent que la forte baisse du tourisme menace des millions d’emplois

Avec une baisse de 60 à 80 % du tourisme international prévue pour 2020, et une chute des exportations de 910 à 1.200 milliards de dollars américains, plus de 100 millions d’emplois directs dans le secteur du tourisme sont en danger, a mis en garde samedi l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) des Nations Unies.

Un communiqué conjoint, publié par l’OMT et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), explique que la crise du COVID-19 a dévasté l’économie du tourisme, avec des effets sans précédent sur les emplois et les entreprises.

« Le tourisme a été l’un des premiers secteurs à être profondément touché par les mesures d’endiguement du COVID-19 et avec les restrictions de voyage en cours et la récession mondiale qui se profile, il risque également d’être l’un des derniers à se redresser », souligne la même source.

De nombreuses entreprises touristiques luttent pour leur survie, avec un effet disproportionné sur les femmes, les jeunes, les communautés rurales, les peuples autochtones et les travailleurs du secteur informel.

La crise du COVID-19 crée également des difficultés encore plus grandes pour les économies à faible revenu et en développement, et leurs communautés locales, qui dépendent de manière disproportionnée du tourisme et sont donc confrontées à un risque sérieux de pauvreté accrue, poursuit le communiqué.

A la veille de la réunion des ministres du Tourisme du G20 sous la présidence saoudienne, l’OCDE et l’OMT appellent à « une action forte et urgente sur trois fronts pour préserver les moyens de subsistance de millions de personnes », a-t-il ajouté.

Le tourisme est un moteur majeur de l’économie mondiale, puisqu’il représente 7 % du commerce international.

A l’échelle mondiale, le tourisme génère directement ou indirectement un emploi sur dix, conclut le communiqué.

 

Input your search keywords and press Enter.