Tuesday, October 2020

Nécessaire mise à jour des programmes de la Formation professionnelle

Les participants à un atelier scientifique sur la prise en charge des besoins de la formation dans le domaine de la pêche et des produits halieutiques tenu mardi à Boumerdès ont souligné la nécessité de mettre à jour les programmes de la Formation professionnelle en tenant compte des développements technologiques en la matière.

L’atelier technique sur la mise en place de mécanismes à même de relancer les activités prioritaires inscrites dans le cadre de l’accord conclu entre les secteurs de la pêche et de la formation professionnelle, tenu à l’Institut national du tourisme à Boumerdes sous la supervision des ministres des deux secteurs, recommande la dotation des entreprises de formation en ressources humaines et matérielles pour la prise en charge de la formation prioritaire.

Il a également été question d’intégrer de nouvelles spécialités dans la nomenclature des branches et spécialités relative au secteur de la Formation, notamment la soudure sous marine, la valorisation du corail rouge et l’aquaculture.

La mise à jour d’une carte de formation pour le secteur de la pêche et des produits halieutiques a également été recommandée pour répondre à la demande nationale, notamment dans les régions du sud, tout en assurant un accompagnement technique et scientifique aux jeunes porteurs de projets.

Lire aussi: Pêche: un changement global dans la gestion pour répondre à la demande

Par ailleurs, la ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mme Houyam Ben Friha et le ministre de la Pêche et des produits halieutiques, Sidahmed Ferroukhi qui supervisaient la clôture de cet atelier, ont annoncé la création d’une commission intersectorielle chargée du suivi de la mise en oeuvre de ces recommandations.

Ils ont également annoncé la tenue d’une réunion d’évaluation dans 6 mois pour évaluer les réalisations accomplie sur le terrain.

Input your search keywords and press Enter.