Saturday, September 2021

Nouvelle chute historique des prix du pétrole

Les prix du pétrole commençaient la semaine en forte baisse lundi, le baril européen de Brent touchant un nouveau plus bas depuis plus de 17 ans, devant les ravages que provoque la pandémie de coronavirus sur la demande d’or noir.

Vers 10H25 GMT , le baril de Brent ou brut de mer du nord pour livraison en mai valait 22,89 dollars à Londres, en baisse de 8,18% par rapport à la clôture de vendredi, peu après avoir atteint 22,58 dollars, un niveau plus vu depuis la fin de l’année 2002.

Depuis le début de l’année 2020 les cours du pétrole ont été divisés par trois. « Cela reflète simplement la prise de conscience croissante que la demande de pétrole est en train de s’effondrer, probablement de beaucoup plus que les 20% que nous avions prévu pour avril et mai », ont estimé les analystes de JBC Energy.

La demande de brut subit de plein fouet la crise sanitaire et les mesures drastiques mises en place par les Etats pour enrayer la propagation du virus, limitant très fortement les déplacements des marchandises et des personnes.

Plus de 3,38 milliards de personnes sont ainsi appelées ou astreintes par leurs autorités à rester confinées chez elles, soit environ 43% de la population mondiale, selon un décompte réalisé à partir d’une base de données de l’AFP.

Input your search keywords and press Enter.