Monday, November 2018

Pepsi Algérie revendique 15% du marché national et lance une  méga Tombola pour Ramadan

L’entreprise algérienne de la marque bleue des boissons gazeuses, Pepsi, passe à l’offensive et prépare une méga tombola pour le mois de Ramadan. Dévoilé hier mardi à l’occasion d’une conférence de presse à son usine à Rouiba, ABC Pepsi consacre un million de dinars chaque jour pour ses consommateurs au mois de Ramadan, Une véritable offensive de marketing.

Animant une conférence de presse hier dans l’enceinte de l’usine, le PDG de ABC Pepsi, Haddadi Abderrahmane, et son directeur de marketing, Tibourtine Mehdi, ont dévoilé leur surprise aux algériens. «  Nous allons offrir un chèque de 1 million de dinars chaque jours à nos consommateurs pendant tout le mois de Ramdan. Il suffit de jouer à la tombola et ‘gagner un million de dinars en dessous du bouchon’», a déclaré le directeur marketing de l’entreprise.

Les responsables de l’entreprise ont également mis en avant l’attachement historique de la marque au football. D’ailleurs, ils ont profité de l’occasion pour distribuer les 10 billets pour les dix algériens qui vont assister à la finale de la Ligue des Champions de l’UEFA à Kiev le 26 mai prochain.

Vingt ans d’existence et troisième sur le marché algérien

Pepsi Algérie revendique 15% des parts du marché national et la troisième place après Coca Cola et Hamoud Bouâlam. La marque détenue par le fils de l’homme d’affaire Djillali Mehri à 77% prévoit de vendre 15 millions de litres ce mois de Ramadan. Selon le PDG de Pepsi, sa marque fait une croissance appréciable chaque année qui est de l’ordre de 10% avec 10 milliards de dinars de chiffre d’affaire. Il a rappelé que Pepsi n’a pas augmenté ses prix depuis 5 ans malgré la dévaluation du dinar qui touche directement l’importation des intrants. Ces derniers, ajoute la même source, sont consommés à 70% du marché algérien, ce qui dénote de la participation de son entreprise à l’intégration de l’économie nationale.

Concernant la concurrence sur ce secteur de l’agroalimentaire, le conférencier a surtout relevé que celle-ci vient des petits producteurs locaux dans les régions qui « fabriquent un produit avec une qualité discutable mais à bas prix ». Il a donné le chiffre de 350 producteurs au niveau national.

Input your search keywords and press Enter.