Saturday, May 2019

Résultats du deuxième trimestre de Djezzy : remarquable stabilité financière, un demi-million nouveaux abonnés

L’opérateur de téléphonie mobile algérien, Djezzy, a publié « les résultats d’exploitation du second trimestre 2018 marqués par la poursuite de la progression de la base client, une stabilisation nette du revenu ». En dépit de la situation économique du pays et les nouvelles mesures fiscales contenues dans la loi de Finances 2018, Djezzy collectionne des performances conformes à sa stratégie de déploiement technologique.

La data au centre des performances de Djezzy  

En effet, la marque rouge confirme son leadership technologique sur le marché algérien avec le réseau 4G et 3G des plus performants. Ainsi, « l’utilisation des data par client a atteint 1643 Mo au cours du second trimestre, soit 243% de plus par rapport à la même période en 2017 », annonce l’entreprise dans un communiqué. Ce volume de consommation confirme la tendance haussière enregistrée au premier trimestre 2018 avec une nette augmentation des revenus data de l’ordre de 79,7% comparativement au premier trimestre 2017.

Commentant les résultats du deuxième trimestre, Vincenzo Nesci, Directeur Général de Global Telecom Holding (GTH englobant Djezzy, Jazz et Banglalink) et Président Exécutif de Djezzy a déclaré : « La croissance organique des revenus data a été de 80,7% par rapport à la même période en 2017 en raison d’une utilisation plus élevée et d’une augmentation substantielle des clients data ».

Plus d’un demi-million de nouveaux clients en 2018

Le signal de plus en plus positif pour Djezzy et qui permet à l’opérateur d’assoir son leadership sur le marché algérien et la tendance haussière du nombre d’abonnés contrairement à ses concurrents. En 2018, Djezzy, a enregistré globalement l’arrivée de 562 000 nouveaux abonnés, un résultat nettement mieux que son concurrent direct, Ooreedoo. Ce dernier a enregistré une perte de plus de 400 000 abonnés depuis le début de 2018. Il s’agit du même chiffre des nouveaux abonnés Djezzy au premier trimestre 2018.

Lire aussi: Résultats 2018 de Ooredoo Algérie : un recul non assumé et des interrogations sur son avenir  

Au deuxième trimestre, Djezzy continue sa progression en attirant 162 000 nouveaux abonnés. Concernant les clients data de Djezzy, ils passent de 7 millions à 8.3 millions clients, soit une augmentation annuelle de 18.6%.

« Au 30 juin 2018, Djezzy comptabilisait 15,5 millions de clients confirmant la tendance positive observée durant le 1er trimestre et qui se traduit par une croissance de sa base abonnée de 1,1% par rapport au 1er trimestre, soit une augmentation de 162 000 nouveaux clients », affirme le communiqué qui souligne le rôle de sa stratégie commerciale agressive, des offres généreuses et attractives, ainsi qu’une qualité de réseau nettement meilleure. Il s’agit des performances essentielles ayant contribué au maintient du cap comparativement à la même période en 2017.

Redressement opérationnel

Concernant les résultats financiers, les revenus de Djezzy ont atteint 23.1 milliards de dinars au deuxième trimestre 2018. «Le redressement opérationnel mis en œuvre dans le cadre de la Transformation digitale de l’entreprise a également permis de stabiliser les revenus », commente l’entreprise dans le même communiqué.

Réagissant à la publication des résultats du deuxième trimestre, le Président Exécutif de Djezzy,  Vincenzo Nesci , a déclaré qu’« en Algérie, les tendances s’améliorent à mesure que le nombre de clients augmente et que les revenus se stabilisent d’un trimestre à l’autre, signalant un redressement dans un marché difficile caractérisé par une concurrence intense des prix et un environnement réglementaire et macroéconomique caractérisé par des pressions inflationnistes et des restrictions à l’importation de certaines marchandises ». Par ailleurs, il a relevé « la diminution des revenus de 8,5% en glissement annuel », faisant remarquer qu’il s’agit d’ « un rythme de déclin légèrement inférieur comparativement au premier trimestre de 2018 (-9,3%) ».

En ce qui concerne L’EBITDA, elle a été « négativement impactée au deuxième trimestre par les nouvelles mesures fiscales induites par la Loi de finance d’environ 200 millions de DA alors que la marge EBITDA, 43,4% demeure toujours forte », analyse l’opérateur de téléphonie mobile détenu à 51% par l’Etat algérien.

Poussé par une consommation de plus en plus forte avec une augmentation significative des nombres d’abonnés, les revenus data ont progressé de 80,7%, contrairement au chiffre d’affaires global qui a diminué  de 8.5% par rapport à la même période de 2017.

DBSS, une nouvelle plateforme technologique révolutionnaire

 A la fin du premier semestre 2018, Djezzy s’est encore différenciée par « la migration vers une nouvelle plateforme Digital Business System Support (DBSS) marquant une étape importante dans le processus de transformation numérique de la société ». L’opérateur annonce, une première mondiale, qui permettra à l’entreprise d’anticiper les besoins des clients. « Ce nouveau système assure la gestion de la relation client dans son ensemble à savoir la facturation, la tarification ainsi que les offres commerciales et leur personnalisation afin d’anticiper les besoins des clients en fonction de leurs différents modes de consommation », détaille le communiqué.

Pour ce qui est de la couverture 4G, Djezzy rappelle que « les services 4G / LTE couvraient 28 wilayas et plus de 25,4% de la population du pays au 31 juin 2018». «Le conflit opposant les Etats Unis à l’équipementier chinois ZTE a négativement affecté le rythme du déploiement et de la densification du réseau 4G au 2eme trimestre 2018 où les dépenses d’investissement excluant les licences se sont élevées à 3,3 milliards de DA, avec un ratio de 13,9% », conclut Djezzy.

Input your search keywords and press Enter.