Saturday, May 2019

Sidi-Saïd s’exprime : « le besoins de changement est devenu nécessaire » pour l’UGTA

Abdelmadjid Sidi-Saïd, indéfectible soutien du président Abdelaziz Bouteflika, fini par s’exprimer sur le mouvement populaire anti-5e mandat et pour le changement du régime.

Le patron de l’UGTA a réuni ce lundi 11 mars, selon un communiqué le « secrétariat national, des secrétaires généraux des Unions de wilaya et des Fédérations nationales ». « L’Algérie traverse, présentement, un moment historique et une période charnière de son histoire contemporaine », face à laquelle, l’UGTA, composante essentielle de la société Algérienne, ne peut demeurer indifférente », lit-on dans le document.

L’UGTA salue ensuite « le civisme et le patriotisme qui ont émaillé les marches citoyennes et populaires ainsi que l’attitude responsable, professionnelle et exemplaire des forces de l’ordre», assurant avoir « acté le cri de cœur des manifestations et en particulier de notre formidable jeunesse, exprimant, légitimement, une grande ambition pour l’Algérie ».

Abdelmadjid Sidi-Saïd, tient cependant à rappeler que « l’engagement de l’UGTA aux côtés du Président Abdelaziz Bouteflika est le fruit des multiples acquis économiques et sociaux engrangés par le monde du travail dans le cours du processus de la reconstruction nationale dans la paix. »

Dans le document, l’UGTA va jusqu’à qualifier l’expression populaire d’« exemplaire, et doit être qu’imprégnée par le souci majeur d’une transition pacifique, démocratique et sereine et dont le seul acteur demeure le peuple algérien souverain. »

Pour l’UGTA, le changement devenu nécessaire, doit passer par un dialogue. « Il est évident que l’UGTA considère que le besoin de changement est devenu nécessaire, comme il est évident qu’il doit se construire à travers un dialogue empreint de sagesse et de construction d’une solution consensuelle permettant de faire émerger l’édification d’une nouvelle République en harmonie avec les aspirations de notre peuple, et d’asseoir sereinement l’avenir et de préserver notre pays, l’Algérie. », écrit la centrale syndicale.

Input your search keywords and press Enter.