Friday, October 2020

Taxes sur les voitures assemblées en Algérie, vers une hausse des prix ?

Le gouvernement a finalement décidé de faire une loi de finance complémentaire après l’avoir abandonné les années précédentes. La LFC 2018 prévoit, semble-t-il, de taxer les véhicules neufs assemblés en Algérie.

En effet, selon plusieurs médias le gouvernement est revenu sur sa décision d’exonérer les véhicules assemblés en Algérie des taxes et des impôts dans l’objectif d’encourager l’industrie automobile en Algérie. A ce titre, la LFC prévoit de restaurer la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les voitures assemblées en Algérie, ce qui peut engendrer  une hausse des prix déjà jugés trop chers.

Pour rappel, la marque KIA a baissé ses prix récemment après avoir obtenu l’accord des autorités concernant l’abattement fiscal. A noter que le taux de la TVA est de 19%, ce qui pourra pousser les constructeurs automobiles à augmenter les prix de 10 à 20%.

Input your search keywords and press Enter.