Thursday, October 2020

TVA sur les voitures montées en Algérie, les députés disent non

La disposition de la loi de finances complémentaire relative à la réinstauration de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les voitures montées en Algérie n’a pas été retenue par la commission des finances de l’assemblée nationale, a-t-on appris de certains députés membres de la commission.

Lire aussi: Taxes sur les voitures assemblées en Algérie, vers une hausse des prix ?

En effet, la réintroduction du gouvernement de la TVA à un tau de 19% sur les voitures montées en Algérie a soulevé à tollé à l’APN. Les députés de la majorité comme ceux de l’opposition ont été contre cette disposition qui pourrait augmenter les prix des voitures jugées déjà trop chères par le consommateur. Selon nos informations et sauf surprise de dernière minute, l’article 6 de la LFC 2018 sera tout simplement annulé avant l’arrivée du texte pour le vote en plénière.

A noter, que le ministre des finances a soutenu cette disposition et a défendu le choix du gouvernement arguant qu’il n’y aura pas d’incident sur les prix. Chose qui vraisemblablement n’a même pas convaincu les députés de la majorité.

Input your search keywords and press Enter.