Monday, June 2021

Après le scandale des abus sexuels des casques bleus, le SG de l’ONU appelle à « zéro tolérance »

Dans un bref speech, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé hier les  dirigeants politiques de l’institution onusienne à travailler pleinement pour appliquer la politique de « tolérance zéro », suite aux scandale des abus sexuels commis par les casques bleus de l’ONU en centre Afrique.

 « Affirmons-le d’une seule voix: nous ne tolèrerons pas que quiconque commette ou cautionne des actes d’exploitation ou des atteintes sexuelles », dit M. Guterres en s’adressant aux dirigeants de l’ONU. «  Nous ne laisserons personne recouvrir ces crimes du drapeau bleu de l’ONU. Faisons de la tolérance zéro une réalité », ajoute  M. Guterres.

Il appelle ainsi les dirigeants onusiens à «  s’associer personnellement à la lutte contre les exploitations et les abus sexuels et d’apporter le poids politiques de leur mandat pour sa réussite.

Les soldats de paix de l’ONU ont commis notamment des abus sexuels en République centrafricaine (RCA), a révélé un rapport du Groupe d’examen indépendant externe de haut niveau dudit pays sur les abus et l’exploitation sexuels des forces internationales de maintien de la paix en 2015.

Input your search keywords and press Enter.