Tuesday, October 2020

Coronavirus: le point sur la pandémie

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Merkel : ce sera pire en automne et en hiver

La chancelière allemande Angela Merkel a dit vendredi s’attendre à une évolution de la pandémie « encore plus difficile » en automne et hiver.

« Nous avons tous bénéficié de liberté et d’une protection relative contre les aérosols pendant l’été », quand est possible la « vie en plein air », a-t-elle souligné, mais la donne risque de changer désormais.

« Tout ne sera pas comme avant la pandémie, elle nous frappera durement et de façon existentielle », a-t-elle ajouté.

L’Allemagne, qui a connu beaucoup moins de décès que ses voisins européens (9.288), est confrontée comme eux à une hausse des cas ces dernières semaines.

Paris se réveille masquée

Depuis 08h00 (06H00 GMT) vendredi, le port du masque est obligatoire dans toutes les rues de Paris sous peine d’une amende de 135 euros. La mesure concerne tous les piétons, de même que les motards. A la demande de la mairie, les cyclistes et les adeptes du footing en ont été exemptés.

Il s’agit « d’apprendre à vivre avec le virus », a commenté le président Emmanuel Macron.

Dans l’est, le masque est aussi désormais obligatoire à Strasbourg et dans les communes de plus de 10.000 habitants.

Paris est considérée comme une zone à risque par plusieurs pays : la Belgique vient de l’ajouter à sa liste des destinations européennes qui ne sont plus autorisées, à moins d’un dépistage au retour.

Plus de 832.000 morts

La pandémie a fait au moins 832.336 morts dans le monde depuis l’apparition du virus fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 11h00 GMT.

Plus de 24,5 millions de cas d’infection ont été diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 180.857 décès, suivis du Brésil (118.649 morts), du Mexique (62.594 morts), de l’Inde (61.529) et du Royaume-Uni (41.477).

La Corée du sud renforce les mesures de protection

La Corée du Sud a décidé de renforcer les mesures destinées à juguler l’épidémie à compter de dimanche dans la région du grand Séoul, où vit la moitié de la population de ce pays de 52 millions d’habitants.

Les installations sportives en salle seront fermés et les cafés franchisés, qui font partie intégrante de la vie quotidienne des Sud-Coréens, ne pourront servir que des plats à emporter.

« Veuillez annuler tout rendez-vous et rentrer directement chez vous après le travail », a demandé le ministre de la Santé.

La Corée du sud avait réussi à maîtriser une première vague de l’épidémie au travers d’une stratégie de tests et de traçage, mais depuis mi-août de nouveaux foyers épidémiques sont apparus, la plupart liés à des églises protestantes.

Chine : 5.800 arrestations liées au Covid-19

Près de 5.800 personnes soupçonnées d’avoir commis des infractions pénales en lien avec le Covid-19 ont été arrêtées en Chine depuis janvier, selon le parquet national.

Certaines sont accusées d’avoir organisé des collectes de fonds trompeuses, des ventes d’équipements médicaux défectueux, fait de fausses déclarations sur leur état de santé ou dissimulé leurs déplacements. D’autres faits sont plus graves, comme cet homme frappant à mort un client d’un supermarché qui lui demandait de porter un masque ou cet autre tuant au couteau un agent lors d’un contrôle de température.

France: chute du PIB

En France, le produit intérieur brut a chuté de 13,8 % entre avril et juin, a confirmé vendredi l’Insee, qui a aussi mesuré un coup de frein sur l’inflation en août à 0,2 % sur un an.

Input your search keywords and press Enter.