Wednesday, October 2020

La Maison blanche espère que Trump sortira lundi de l’hôpital

L’état de santé de Donald Trump, testé positif au coronavirus, continue de s’améliorer et la Maison blanche espère le voir sortir lundi du centre médical militaire Walter Reed de Bethesda après quatre jours d’hospitalisation, a déclaré le secrétaire général de la Maison blanche.

Interrogé sur la chaîne conservatrice Fox News, Mark Meadows dit avoir parlé dans la matinée au président américain, qui rencontrera en fin de matinée son équipe médicale pour évaluer son état de santé. Une décision pourrait être annoncée dans l’après-midi, heure de Washington.

Agé de 74 ans, Donald Trump a été admis vendredi à l’hôpital Walter-Reed de Bethesda, dans la banlieue de la capitale fédérale américaine.

Ses médecins avaient déjà laissé entendre dimanche qu’il pourrait quitter l’hôpital ce lundi. Même en cas de sortie, le président américain devra poursuivre son traitement et ne pourra pas reprendre la gestion normale des affaires courantes, la période habituelle d’isolement pour les personnes ayant contracté le virus étant de 14 jours.

Sans attendre une décision sur une éventuelle sortie définitive de l’hôpital, le président américain, visage masqué, s’est offert dimanche une courte sortie en voiture pour aller saluer ses sympathisants rassemblés devant le centre hospitalier, suscitant aussitôt des critiques.

Au-delà des nombreuses vidéos qu’il a enregistrées, il s’agissait de sa première apparition en public depuis son hospitalisation dans le Maryland vendredi soir.

“C’est une aventure très intéressante. J’apprends beaucoup sur le COVID”, a déclaré Donald Trump dans une vidéo publiée sur Twitter peu de temps avant sa sortie inopinée.

Lundi, le président a publié plus d’une dizaine de messages sur Twitter, affirmant notamment “Maintien de l’ordre. Votez!” ou encore “Liberté religieuse. Votez!”

TRAITEMENT À BASE DE STÉROÏDE ET D’ANTIVIRAL

A 29 jours de l’élection présidentielle, l’issue de son duel face au démocrate Joe Biden s’annonce toujours aussi serrée.

Joe Biden, qui est âgé de 77 ans, a subi plusieurs tests depuis qu’il a débattu avec Donald Trump mardi dernier dans l’Ohio. Tous ont été négatifs et le candidat démocrate doit reprendre ce lundi sa campagne en Floride, un Etat où se jouera en partie l’issue du scrutin.

Les colistiers des deux candidats, le vice-président Mike Pence et la sénatrice de Californie Kamala Harris, se préparent eux à leur débat prévu mercredi.

Dans le dernier sondage Reuters/Ipsos paru dimanche, Donald Trump accuse un retard de dix points dans les intentions de vote au niveau national et près de 65% des personnes interrogées estiment qu’il n’aurait pas été infecté par le SARS-CoV-2 s’il avait pris le virus davantage au sérieux.

L’état de santé exact du président est difficile à évaluer.

Ses médecins précisent qu’il prend un stéroïde, le dexmethasone, habituellement réservé aux formes graves du Covid-19, la maladie provoquée par le coronavirus. Ils lui administrent également depuis samedi un antiviral en intraveineuse, le remdesivir, suivant un protocole prévu pour durer cinq jours.

Dimanche, le Dr Sean P. Conley, médecin de la Maison blanche, a déclaré que l’état de Donald Trump avait été plus grave que ce qu’il avait bien voulu admettre jusque-là. Le président, qui est âgé de 74 ans, a notamment eu une fièvre élevée vendredi matin et a dû être placé à deux reprises sous oxygène.

Input your search keywords and press Enter.