Friday, February 2020

La RASD participe à la 36e session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA

La RASD participe à la 36e session ordinaire du Conseil exécutif de l'UA

Une importante délégation sahraouie, dirigée par le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek, prend part à la 36e session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA) qui se tient jeudi et vendredi à Addis-Abeba (Ethiopie).

« Cette session préparatoire de la 33ème session ordinaire de l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA, prévue les 09 et 10 février, permettra aux ministres des Affaires étrangères des Etats membres « d’examiner les rapports en suspens en l’ordre du jour de l’organisation continentale », a indiqué le ministère sahraoui.

Analysant le rapport du comité des délégués permanents et sur la question de la situation des réfugiés en Afrique, Mohamed Yasslem Baisset, ambassadeur sahraoui auprès du ministère des Affaires étrangères, a noté que « la seule référence pour déterminer l’état et nombre de réfugiés dans le monde restent le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le HCR et les pays qui accueillent ces réfugiés. »

« Le discours du chef de la diplomatie sahraouie est intervenu en réponse à l’échec des tentatives marocaines de faire passer certains sophismes et de remettre en cause les chiffres adoptés par l’Union africaine à l’égard des réfugiés sahraouis », a-t-il souligné.

Les travaux de la 36e session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA seront menés sous la présidence de Sameh Shoukry, ministre égyptien des Affaires étrangères, actuel président du Conseil exécutif, où les rapports des organes de formulation de politiques au sein de l’UA au sujet de l’année dernière 2019 « Vers une solution permanente aux déplacements forcés en Afrique », et un rapport sur les progrès réalisés dans la mise en place de la zone de libre-échange continentale, seront présentés.

La session adoptera également la note conceptuelle et la feuille de route sur le thème de la nouvelle année 2020 « Faire taire les armes: créer les conditions du développement de l’Afrique », en plus des dispositions

relatives à l’élection de nouveaux membres de certains organes décisionnels de l’Union africaine.

Input your search keywords and press Enter.