Saturday, June 2021

Le Gouvernement allemand se prononce sur la situation au Sahara Occidental

 Le Gouvernement allemand a appelé dimanche à la reprise du processus politique au Sahara occidental pour parvenir à une solution qui garantisse le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination dans le cadre des Nations Unies.

La porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères a précisé, dans un communiqué cité par l’agence de presse sahraouie (SPS), que le gouvernement de son pays « suit de près les événements à proximité de la brèche illégale d’El-Guerguarat », qualifiant la récente escalade dans la région de « plus grave incident » enregistré depuis l’accord de cessez-le-feu signé en 1991.

Le Gouvernement allemand a, dans ce contexte, appelé à « la reprise du processus sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies », indiquant « œuvrer avec ses partenaires au Conseil de sécurité pour parvenir à une solution négociée, pragmatique, pratique et durable au conflit du Sahara occidental dans le cadre de l’ONU en tenant compte du droit des Sahraouis à l’autodétermination ».

Faisant observer que « l’opération politique a progressé durant le mandat de l’ancien président allemand Horst Kohler en tant que représentant personnel du secrétaire général des Nations Unies », le ministère allemand des Affaires étrangères a souligné « l’engagement du gouvernement en faveur de la réactivation de ce mandat dans les plus brefs délais ».

Le Gouvernement allemand a précisé, à ce propos, avoir appelé, lors des dernières consultations au Conseil de sécurité sur la prolongation du mandat de la MINURSO, à la nécessité de désigner un envoyé personnel du SG de l’ONU au Sahara occidental dans les plus brefs délais et de reprendre le processus politique, soutenant que « la mission est un instrument politique permettant d’instaurer la confiance entre les deux parties à ce conflit qui dure depuis plusieurs décennies ».

Input your search keywords and press Enter.