Tuesday, October 2020

« Le rôle de l’Algérie est très précieux pour le Mali »

Le rôle de l’Algérie est « très précieux » pour le règlement de la crise malienne, affirme , Zahabi Ould Sidi Mohamed, président de la Commission nationale de désarmement, démobilisation et de réintégration au Mali (CNDDR).

S’exprimant, jeudi, sur les ondes de la chaîne 3 de la Radio Algérienne, l’ancien ministre malien, précise que l’Algérie a toujours joué un rôle important pour la stabilisation et la préservation de l’intégrité territoriale du Mali.

Pour le membre du Comité de suivi de l’accord d’Alger (CSA), l’Algérie s’est toujours tenue du côté du peuple malien, et ce, en repondant présente durant toutes les crises maliennes.

Ould Sidi Mohamed a exprimé l’estime et la considération du peuple malien envers l’Algérie pour son soutien en cette conjoncture particulière que traverse son pays, notamment la position du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Zahabi a réfuté les allégations formulées par certaines parties maliennes faisant état d’une présence des éléments de l’armée algérienne sur le territoire malien.

L’ancien ministre malien a salué les efforts de l’Algérie en faveur du règlement de la crise malienne, qualifiant la position de l’Algérie d’«honorable» depuis le début du conflit.

L’intervenant estime que le rôle de l’Algérie est important dans le processus d’instauration de la stabilité au Mali vu sa position comme pays voisin et sa qualité de chef de file de la médiation internationale, couronnée par l’accord d’Alger entre le gouvernement malien et les mouvements d’Azawad.

Input your search keywords and press Enter.