Sunday, October 2020

Libye: l’ONU appelle à faire avancer le processus politique

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, a appelé lundi les dirigeants libyens à faire avancer le processus politique pour tenir des élections « au plus tôt » dans ce pays, lors d’une réunion du Conseil de sécurité.

« Il est essentiel que le processus politique avance », a-t-il dit lors d’une liaison vidéo avec les 15 membres du Conseil, sans donner d’indications sur un calendrier électoral.

« Alors que les élections devraient se tenir au plus tôt, les conditions adéquates sont nécessaires, avec un nouveau cycle d’inscriptions électorales, un engagement à l’avance à respecter les résultats, et des arrangements financiers et en matière de sécurité », a-t-il précisé.

Il a promis de dévoiler des propositions pour un référendum ou des élections nationales lors d’une prochaine rencontre avec le Conseil de sécurité, tablant toujours sur un scrutin en 2018.

Sept ans après la chute de l’ancien dirigeant libyen, Mouammar El-Guedafi, la Libye fait toujours face à une instabilité politique majeure, exacerbée par les divisions entre le gouvernement d’Union nationale, reconnu par la communauté internationale et soutenu par l’ONU, et le parlement basé à Tobrouk.

Input your search keywords and press Enter.