Tuesday, August 2019

L’OMS déclare l’épidémie d’Ebola une « urgence » sanitaire mondiale

 L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré mercredi à Genève que l’épidémie d’Ebola qui a fait près de 1.700 morts depuis l’été dernier en République démocratique du Congo (RDC), était désormais une « urgence » sanitaire mondiale.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré lors d’une réunion qu’il « était temps pour le monde de prendre acte » de l’épidémie, recommandant toutefois, que les frontières de la RDC avec ses voisins restent ouvertes.

Mardi, le coordonnateur de l’OMS en charge de la riposte contre Ebola en Ituri et au Nord-Kivu, Michel Yao, a affirmé que le risque de propagation du virus Ebola était élevé pour les provinces et pays voisins de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu dans l’est de la RDC.

Depuis la déclaration de l’épidémie l’année dernière, au moins 1.655 ont déjà trouvé la mort dont 1.561 parmi les 2.383 cas confirmés, d’après les derniers chiffres officiels du ministère de la Santé.

Le Rwanda qui s’est déclaré en alerte suite à la confirmation d’un premier cas de fièvre hémorragique Ebola dans la ville congolaise de Goma, a procédé à la vaccination de plus de 2300 citoyens dans l’ouest du pays

L’actuelle épidémie dans l’est de la RDC est la deuxième plus importante dans l’histoire de la maladie après celle qui a tué près de 11.000 personnes en Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone) en 2013-2014.

Input your search keywords and press Enter.