Wednesday, September 2020

L’ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie

Le front Polisario a appelé la communauté internationale et l’ONU à jouer «un rôle décisif» pour trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie, à travers l’organisation d’un référendum d’autodétermination, dénonçant l’exploitation par le Maroc de la situation actuelle marquée par le blocage du processus politique pour «intensifier et généraliser la répression abjecte» contre le peuple sahraoui, a indiqué, jeudi, l’Agence de presse sahrouie (SPS).

Le front Polisario a lancé cet appel, à l’issue d’une réunion du bureau permanent de son secrétariat national réuni mercredi, sous la présidence de Brahim Ghali, président de la RASD et secrétaire général du front Polisario, consacrée à l’examen de la question sahraouie sous ses différents aspects et les derniers développements enregistrés, ajoute SPS.

Le communiqué, dont SPS a publié une copie, dénonce «l’exploitation de la situation actuelle par l’occupant marocain pour intensifier et généraliser la répression abjecte contre le peuple sahraoui dans les territoires occupés» et «semer la terreur dans les rangs des acteurs de l’Intifadha pour l’indépendance et les droits de l’Homme, en infligeant les pires sévices aux détenus politiques sahraouis qui croupissent dans les geôles marocaines».

Le bureau du front Polisario a dénoncé, en outre «la poursuite du pillage des richesses et ressources naturelles du Sahara Occidental par le Maroc et ses alliés», exhortant «la communauté internationale et l’ONU en premier lieu à jouer un rôle décisif pour amener le Maroc à cesser ses plans démesurés» qui menacent «l’avenir de la paix, de la stabilité et de la coexistence dans la région», ce qui témoigne de «l’irresponsabilité du régime marocain (Makhzen) et de l’absence de clairvoyance chez ses alliés».

Dans son communiqué, le bureau a réitéré «la position du Front populaire qui impute la responsabilité du blocage du processus politique pour la recherche d’une solution juste et définitive, à travers un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui, à l’intransigeance de l’occupant marocain, à la complicité de certaines puissances et au manque de fermeté de la part de l’ONU ».

La réunion du bureau permanent du secrétariat national du Front Polisario a été l’occasion de saluer «les positions fortes et sincères de l’Algérie, pays frère, vis-à-vis de la question juste du peuple sahraoui».

Le bureau a également félicité l’Algérie «pour son rôle pionnier dans notre région et dans les régions du voisinage, ainsi qu’aux niveaux africain et international », a souligné SPS.

Dans le même sillage, le bureau a salué les relations «étroites et solides» de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) avec l’Union africaine (UA) et «la dynamique de la participation sahraouie au sein de cette organisation», se félicitant également des positions de soutien réexprimées par plusieurs pays africains notamment l’Afrique du Sud qui préside l’UA.

Dans la perspective de l’organisation de la Conférence annuelle internationale de solidarité avec le peuple sahraoui, organisée par la Coordination européenne de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco), le front Polisario a salué «l’élan de solidarité européen et international en général», les appelant «à davantage de mobilisation et d’accompagnement à la lutte du peuple sahraoui dans tous les domaines ».

Input your search keywords and press Enter.