Monday, July 2019

Maduro invite les Vénézuéliens à participer au dialogue national les 4 et 5 mai

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a invité les Vénézuéliens à participer au « grand dialogue national » les 4 et 5 mai prochain et à faire des propositions afin que le gouvernement puisse apporter des changements, ont rapporté jeudi des médias locaux.

S’exprimant mercredi soir à la télévision nationale, Nicolas Maduro a annoncé que le samedi 4 et dimanche 5 mai seront « les jours du grand dialogue national », invitant les Vénézuéliens à formuler des propositions et des idées afin que le gouvernement bolivarien puisse apporter les changements souhaité, ont ajouté les mêmes sources.

« Je veux adopter un plan pour tout changer et tout améliorer, pour corriger les erreurs », a souligné M. Maduro évoquant notamment des changements du système d’administration du pays.

A la suite de l’échec du coup d’Etat organisé mardi par l’opposant Juan Guaido, le président Maduro s’est adressé aux Vénézuéliens, les appelant à s’opposer  aux Etats-Unis d’intervenir dans les affaires internes de leur pays.

Il a également adressé un message aux Vénézuéliens, à l’occasion de la célébration de la fête internationale du Travail.

« Aujourd’hui, la classe ouvrière du Venezuela se mobilise dans tout le pays pour célébrer sa journée et défendre ses réussites en organisant un grand défilé pour dire non au coup d’Etat, pour dire non à l’ingérence des Yankee. Nerfs d’acier, calme et bon sens ! Vive les ouvriers et les ouvrières de la patrie! », a souligné M. Maduro.

A Caracas, la Journée internationale des travailleurs a été marquée par de nouvelles manifestations réunissant des partisans du président et ceux de l’opposition.

Au cours de ces manifestations, des affrontements avec les forces de sécurité ont été signalés par des sources locales évoquant des dizaines de personnes qui ont été blessées dans la capitale du pays.

Selon le ministre vénézuélien de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, au moins huit membres des forces de l’ordre ont été blessées lors heurts avec des manifestants pro-Guaido, tandis que l’opposition a annoncé le décès d’une manifestante de 27 ans, tuée d’une balle dans la tête.

Ces manifestations interviennent après l’échec d’une tentative d’un coup d’Etat mardi orchestrée par l’opposant Juan Guaido et ses partisans.

Le président vénézuélien a annoncé, dans ce contexte, que les Forces armées du pays avaient réussi à mettre en échec la tentative d’un « petit » groupe qui comptait « répandre la violence à travers une escarmouche putschiste ».

Il a indiqué que cinq soldats et trois policiers ont été blessés par balle lors des heurts avec des manifestants pro-Guaido, survenus après que ce dernier a revendiqué le ralliement de certains soldats « courageux » depuis une base militaire de Caracas.

La communauté internationale a vigoureusement condamné cette tentative de coup d’Etat avortée, appelant toutes les parties concernées à privilégier la voie du dialogue et la solution politique à la situation actuelle.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a ainsi exhorté « toutes les parties à éviter de recourir à la violence » au Venezuela et leur demande de « prendre des mesures immédiates pour faire revenir le calme ».

Selon le porte-parole, le SG de l’ONU a exhorté « toutes les parties à observer la plus grande retenue » et à s’inscrire dans le règlement politique de la crise actuelle.

Input your search keywords and press Enter.