Maroc: quatre enfants sur dix vivent dans une situation de pauvreté multidimensionnelle

Quatre enfants sur dix au Maroc vivent dans une situation de pauvreté multidimensionnelle, indique vendredi une étude récente sur « le profil de la pauvreté des enfants au Maroc ».

Cette étude a été élaborée conjointement par l’observatoire marocain du développement humain (ONDH), le ministère marocain de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement social et l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance).

Selon l’étude, quatre enfants sur dix au Maroc sont considérés comme pauvre multidimensionnel et trois parmi ces quatre vivent au milieu rural.

Plus précisément, les risques d’être en situation de pauvreté multidimensionnelle sont plus élevés pour la petite enfance (0-4 ans) et pour les adolescents de 15-17 ans.

Le taux de pauvreté multidimensionnelle dans le milieu rural est de plus de 68 % contre 17 % en milieu urbain, note l’étude.

Pour la dimension relative à l’eau, un enfant sur 4 vit dans un ménage qui a accès uniquement à des sources d’eau non améliorées, tandis qu’une disparité substantielle est observée selon le milieu de résidence (presque la moitié des enfants du rural est privée de l’accès à des sources d’eau  appropriées contre 3% du milieu urbain), indique la même source.

Concernant la dimension relative à l’assainissement, le taux de privation pour les enfants vivant dans le milieu rural est d’environ 18% contre moins de 1% pour les enfants qui vivent dans le milieu urbain, fait remarquer l’étude, qui note que le taux de privation du logement est de 52,2% pour les enfants du milieu rural comparé à 16,8% pour les enfants résidant dans les zones urbaines.

Par ailleurs, 13,4% des enfants de 0-4 ans sont privés dans la dimension santé, apprend-on de ces résultats qui démontrent que les mères d’environ un enfant sur quatre du milieu rural n’ont pas bénéficié des soins prénataux adéquats, notamment à cause des contraintes d’accès à l’infrastructure sanitaire de base.

Pour la dimension de l’assurance maladie, le taux de privation des enfants de 0-4 a atteint 66% dans le milieu rural contre 44% dans le milieu urbain, précisent les statistiques, déplorant le fait que 27% des enfants de 0-4 soient touchés par la malnutrition.

S’agissant de l’éducation, les résultats de l’analyse concernant la tranche d’âge 5-14 ans et 15-17 ans ont montré des niveaux de privation très importants, en particulier pour les adolescents, avec un taux de 12,9% des enfants de 5-14 ans qui ne fréquentent pas l’école.

Input your search keywords and press Enter.