Décès du journaliste Abderrezak Seghouani  

Le journaliste de la presse sportive Abderrezak « Abdou » Seghouani est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 58 ans, a-t-on appris auprès de ses collègues de travail.

Au cours de sa carrière journalistique, Abdou Seghouani, qui devait souffler sa 59e bougie le 27 juillet prochain, a roulé sa bosse dans plusieurs médias et titres de presse, à l’image du « Jeune indépendant », de l' »Opinion » et de « Planète sport », où il était toujours en poste.

Chargé de la communication au niveau de la Fédération algérienne d’athlétisme depuis 2017, il travaillait aussi au cachet au service des sports de la Chaîne III de la Radio algérienne.

Le ministre de la Communication, Djamal Kaouane, a présenté ses condoléances à la famille du défunt, en qui « on retrouvait de la passion dans tout ce qu’il faisait ».

« Passionné, mais patient et compétent, il était un véritable journaliste de terrain, féru de sports comme l’athlétisme, le cyclisme où il était de toutes les caravanes, la boxe et même l’escalade, des sports qui n’étaient pas forcément en haut de l’affiche, mais auxquels il vouait sa littérature  journalistique et son émotion au quotidien », a témoigné M. Kaouane.

« Lui-même, autrefois athlète, il a décidé d’allier sport et journalisme. Combinées en lui, ces deux activités ont donné un grand professionnel.  Eclectique en sport, il l’a été également en journalisme, puisqu’il avait fait le choix de travailler à la radio et, un peu partout, dans la presse écrite », a-t-il ajouté.

Le regretté laisse derrière lui une femme et un enfant.

Input your search keywords and press Enter.