Friday, March 2019

Traitement médiatique du 22 février, les journalistes de la radio protestent

Les journalistes de la radio nationale ont envoyé au responsable de ce média public qui compte plusieurs stations, une lettre contestant « la non neutralité » dans le traitement de l’information relative aux marches de vendredi 22 février 2019.

En effet, le black-out médiatique exercé par la radio nationale dans le traitement des manifestations de vendredi contre le 5ème mandat est contesté par les journalistes de la radio nationale, Chaine III, Chaine II, Chaine I, et RAI.

« Nous signataires, journalistes, opiniâtres,  de la radio nationale, Chaine III, Chaine II, Chaine I, RAI, témoignons du non respect de la neutralité dans le traitement de l’information au sein de nos rédactions », écrivent les journalistes dans une lettre adressée samedi au directeur général de la radio nationale Chaabane Lounakel. « La décision de la hiérarchie de passer sous silence les grandes manifestations nationales de ce vendredi 22 février 2019 n’est que l’illustre enfer de l’exercice au quotidien de notre métier », ajoutent-ils.

« Nous refusons le traitement exceptionnel dérogatoire imposé par la hiérarchie au profit du président et de l’alliance présidentielle et restrictif quand il s’agit de l’opposition », dénoncent-t-il. Et d’enchainer : «  « Nous sommes le service public et non des journalistes étatiques »

Les rédacteurs de la lettre exhortent le directeur de la radio nationale de «  travailler à l’avenir avec nous dans le seul intérêt d’informer en toute objectivité nos concitoyens » toute en mettant en avant l’existence d’un « climat d’extrême tension » au sein des rédactions des différentes stations.

Hier, la rédactrice en chef à Radio Chaine III, Meriem Abdou, a annoncé sa démission de son poste pour protester contre le traitement médiatique des manifestations de vendredi . « Oui. Je confirme ma démission du poste de rédactrice en chef du service international et de l’encadrement et me consacre uniquement à mon émission l’histoire en marche du jeudi », avait déclaré la journaliste hier à DMA.

Input your search keywords and press Enter.