Saturday, October 2020

Mohamed Lazouni tire sa révérence

Monsieur prévention routière en Algérie n’est plus. Mohamed Lazouni s’est éteint ce vendredi à l’âge de 83 ans des suites d’une longue maladie, ont annoncé ses proches.

Initiateur de la célèbre émission « Tarik Es-Salama », Lazouni, plus connu sous le pseudonyme « El Chourti El Mekhfi » (Le policier invisible) avait fait de la sensibilisation et de la prévention contre les infractions, la conduite bête et les accidents de la route son cheval de bataille.

Né le 8 mars 1937 à Sostara, dans les hauteurs de la capitale. Feu Lazouni a un riche parcours dans les domaines de la sensibilisation à la sécurité routière. Après avoir pris part à la glorieuse guerre de libération nationale, le défunt a rejoint les rangs de la sûreté nationale juste après l’indépendance.

Il a occupé plusieurs postes à la direction de la sûreté nationale, dont celui de responsable du département de la communication et des expositions et de la promotion des relations avec le public (1982), professeur de sécurité routière à l’école supérieure de police « Ali Tounsi » de Châteauneuf (Alger), puis à l’école Somâa (Blida), ainsi que celui directeur de l’école de conduite de la police.

En 1974, Lazouni a lancé une série de programmes radiophoniques et télévisuels, dont les plus célèbres sont : « Le policier invisible », « Le cycliste invisible » et «Tarik Essalama ».

En cette triste occasion, le ministre de la Communication, porte-parole officiel du gouvernement, Ammar Belhimer, ainsi que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont adressé un message de condoléances à la famille du défunt.

Input your search keywords and press Enter.