Wednesday, June 2019

5e mandat : Plusieurs associations d’émigrés algériens soutiennent Bouteflika

Plusieurs associations d’algériens émigrés annoncent leur soutien à la candidature de Bouteflika pour un cinquième mandat et s’engagent à faire campagne à l’étranger.

« Suite à la réunion tenue hier à Paris avec les associations affiliées à notre Mouvement MCAF, le CNI (Conseil National de l’immigration) représenté par son président Mr Monhand Barache, le CEAP (La coordination des chefs d’entreprises algériens de Paris) représenté par son président Mr Hamout Abdelmadjid, nous avons décidé à l’unanimité de soutenir la candidature de Monsieur Abdelazizi Bouteflika et de faire campagne en Europe aux côtés de Messieurs Djamel Bouras et Ramtane Lamamra », a indiqué, ce lundi 18 février, le Mouvement citoyen algérien en France, dans un communiqué.

Les signataires qui précisent « n’avoir pas cautionné tout durant le 4e mandat », estiment cependant que « la raison et le réalisme l’ont emporté ». « L’intérêt de l’Algérie a primé, (…) il est important de préserver les acquis et la paix retrouvée », peut-on lire dans le document.

Lesdites associations ne semblent pas avoir trouvé des difficultés à trancher puisque « le choix est vite fait ». « Il s’agit de préserver l’Algérie et le changement inéluctable arrivera que par la voix du dialogue, il se fera avec le Président Abdelaziz Bouteflika qui a su durant ces a mandats reconstruire et corriger les fautes de l’histoire », soutiennent-elles, ajoutant qu’« il reste beaucoup à faire, mais le bilan est positif ».

Dans une réponse indirecte aux opposants au 5e mandat de Bouteflika, les associations précisent que « notre communauté ne répondra pas aux appels de ceux qui veulent nous diriger vers l’inconnu pour régler leurs comptes ».

Cette sortie intervient au lendemain d’un grand rassemblement organisé dimanche à la place de la République. Les participants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir et au « 5e mandat de la honte ».

Input your search keywords and press Enter.