Thursday, November 2019

Ali Ghediri interpelle Derbal à propos de « provocations » contre ses délégués locaux

Le candidat libre à l’élection présidentielle du 18 avril, Ali Ghediri interpelle la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) de Abdelwahab Derbal, sur les « provocations » que subissent ses délégués au niveau local lors de la collecte des signatures.

« Pour freiner la campagne de signatures de parrainage du candidat Ali Ghediri, les féodalités locales persistent dans leurs pratiques délinquantes », dénonce ce jeudi 7 février la direction de la communication du candidat, dans un communiqué.

La même source cite, entre autres exemples, l’APC de Beni Ouartilane, dans la wilaya de Sétif où « le premier vice-président a déchiré 25 formulaires, remplis et signés par des citoyens ». « Devant les protestations de notre délégué, il a appelé la gendarmerie qui a interpellé ce dernier », précise-t-on.

Autre dépassement, celui de l’APC de Guelma où « le maire a séquestré 900 formulaires remplis et signés par des citoyens ; il refuse de les légaliser ou de les restituer ».

Tout en mettant en garde contre « les conséquences fâcheuses » de ce que la permanence du général à la retraite qualifie de « forfaiture » ne manquera pas d’engendrer, « nous condamnons fermement ces pratiques qui tentent de prendre en otage les institutions de l’Etat, au profit d’intérêts claniques clientélistes ».

« Nous interpellons le président de Haute instance de surveillance des élections pour rappeler, aux agents de l’administration comme aux élus chargés de la législation des signatures leur devoir de neutralité », écrit H’mida Ayachi, directeur de la communication de la campagne du candidat.

Input your search keywords and press Enter.