Thursday, April 2020

Articles « politiques » écrits par des généraux à la retraite, le MDN réplique et se réserve le droit de saisir la justice  

Le ministère de la défense nationale a publié ce dimanche un communiqué « u sujet d’articles de presse écrits par des militaires en retraite ». Il déplore la violation de l’obligation de réserve par les auteurs des articles.

En effet, le MDN ne semble plus tolérer les écrits des généraux en retraire qui interviennent dans la presse sur des questions politiques appelant, parfois, Gaid Salah à s’immiscer dans les affaires politiques.

« A l’approche de l’échéance électorale présidentielle, certains individus mus par des ambitions démesurées et animés par des intentions sournoises tentent et par tous les moyens, notamment les médias, de préjuger des prises de positions de l’institution militaire vis-à-vis des élections présidentielles et s’arrogent, même, le droit de parler en son nom », écrit le MDN dans le communiqué, accusant les concernés-sans les citer- de viser « sans succès à influencer l’opinion publique ».

Cercles occultes

L’institution militaire affirme que « ces individus  qui se sont improvisés pour la circonstance, en experts pluridisciplinaires, ont été à priori, instruits de s’adresser au Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire, comme ultime recours ».

Elle regrette que « ces faits sont l’œuvre de certains militaires à la retraite qui, après avoir servi longtemps dans les rangs de l’Armée Nationale Populaire, rejoignent des cercles occultes et ce, dans le seul but d’assouvir des ambitions personnelles démesurées, qu’ils n’ont pu réaliser à l’intérieur de l’institution ».

Le communiqué rappelle aux auteurs de ces articles qu’ils « ont fait abstraction de toute considération à l’obligation de réserve à laquelle ils sont astreints, en vertu de la loi n°16-05 du 03 août 2016 et sous peine de laquelle ils peuvent être poursuivis en justice ».

Grave dérive

En des termes sévères, le MDN poursuit sa réplique en estimant que « ces individus s’accordent une vocation et une dimension qui ne sont pas les leurs, et se lancent, sans aucun scrupule, dans des affabulations débridées, découlant d’un narcissisme maladif, qui les pousse jusqu’à prétendre bien connaitre le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire, pour prévoir sa position vis-à-vis des élections présidentielles ; grave dérive qui dénote d’un seuil inquiétant d’inconscience que seule l’ambition aveugle peut provoquer ».

Au sujet des appels récurrents d’accorder la chance aux jeunes pour assumer des responsabilités au sommet de l’Etat, le MDN soupçonne les mentors de ses officiers d’être derrière cette campagne « maladroite ». Rappelant que la quasi-totalité des hautes fonctions de l’Etat sont occupées à l’heure actuelle par des cadres, issus de la période postindépendance, les rédacteurs du texte ne voient pas la nécessité de poser cette question.
« S’agissant de l’Armée Nationale Populaire, ce principe est consacré dans la pratique, où seuls les critères de mérite et de compétence sont pris en ligne de compte lors des désignations dans les différentes responsabilité », ajoute le communiqué.

Machination fomentée 

Concernant les demandes publiques au Vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, de prendre ses responsabilités afin de consolider les acquis démocratique, le département de Gaid Salah accuse les concernés qui s’acharnent contre l’institution de ne pas être « dans une démarche individuelle tant les arguments qui la sous-tendent sont fallacieux, et semble obéir à une machination fomentée par des cercles occultes »

Enfin, le communiqué affiche une intransigeance quant à « ces agissements récurrents qui ont dépassé, par leur indécence, le seuil de l’intolérable ». Ainsi, il se réserve le droit de faire appliquer les mesures légales appropriées à l’encontre des auteurs de ces articles.

A noter que le général-major Ali Ghediri multiplie les sorties médiatiques ces derniers temps appelant l’institution militaire à intervenir pour consolider les acquis démocratique. Il est certainement visé en premier lieu par cette réaction du MDN.

Input your search keywords and press Enter.