Thursday, November 2019

Bensalah met en avant les conditions réunies pour aller vers le scrutin présidentiel

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, affirmé mardi que toutes les conditions étaient réunies pour aller vers un scrutin présidentiel, le 12 décembre prochain, « notamment à la faveur de la concrétisation de la plus grande partie des revendications exprimées par notre peuple lors de son Hirak pacifique et civilisationnel ».

Dans un message à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse, le chef de l’Etat a déclaré que « certes, notre pays est face à une épreuve difficile, mais les solutions sont possibles avec tout ce qui a été assuré pour aller vers un scrutin présidentiel, le 12 décembre prochain, notamment à la faveur de la concrétisation de la plus grande partie des revendications exprimées par notre peuple lors de son Hirak pacifique et civilisationnel, et ce grâce à la réponse des institutions de l’Etat et à l’accompagnement de l’Armée nationale populaire (ANP), qui n’a ménagé aucun effort à s’acquitter, pleinement et perspicacement, de ses missions constitutionnelles ».

« Au moment où notre pays, fort de l’adhésion de la majorité de notre peuple, se dirige résolument vers l’échéance présidentielle, je voudrais réitérer l’expression de ma gratitude à notre Armée, et particulièrement à son Commandement, qui a veillé à mettre l’Algérie à l’abri de toute manœuvre périlleuse et à se tenir au côté du peuple algérien », a-t-il ajouté.

Réitérant à ce propos, « l’engagement de l’Etat à faire face fermement à tout acte visant à perturber le processus électoral, à semer la confusion ou à provoquer des entraves partant d’intentions malveillantes et d’arrières pensées, qui ne sauront tromper la vigilance et la maturité du peuple algérien », M. Bensalah a exhorté les citoyens à « un sursaut national en se rendant massivement aux urnes pour élire un président de la République et édifier ses institutions dans une Algérie nouvelle, capable de relever les défis actuels, aussi bien à l’intérieur qu’aux niveaux régional et international ».

Par ailleurs, le chef de l’Etat a salué « les efforts de l’ensemble des patriotes, qui croient en une Algérie forte et souveraine, et qui œuvrent assidûment et sincèrement à sa sortie de la situation actuelle », assurant que « désormais, grâce à la persévérance et aux sacrifices des loyaux enfants de l’Algérie, et à la convergence des volontés jalouses de la Patrie, le processus politique inclusif autour de l’élection présidentielle est devenu un impératif incontournable ».

Rappelant qu' »en prévision de l’échéance nationale décisive et historique pour notre Nation, le corps électoral a été convoqué, au lendemain de la cristallisation des propositions de l’Instance nationale de dialogue et de médiation (INDM), consistant essentiellement en l’adoption de deux lois organiques relatives à l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) et au régime électoral », il a indiqué que l’ANIE a été installée « dans le cadre d’une démarche visant à asseoir un climat de confiance restaurée, et aujourd’hui nous aspirons à une plus grande conjugaison d’efforts nationaux, louables et dévoués, pour les semaines à venir », a-t-il dit.

« Le statu quo ne sert nullement notre peuple, et les medias, tous supports confondus, ont un important rôle à jouer pour contribuer à la réussite du processus électoral », a conclu le chef de l’Etat.

Input your search keywords and press Enter.