Wednesday, October 2020

Commission des Affaires juridiques de l’APN: poursuite du débat du projet portant révision de la Constitution

La Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés à l’Assemblée populaire nationale (APN) poursuit mercredi le débat du projet portant révision de la Constitution avant sa soumission au vote jeudi lors d’une plénière.

Cette séance se tient en présence du président de l’APN, Slimane Chenine, du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati et du président du Comité de révision de la Constitution, Ahmed Laraba.

Le débat verra aujourd’hui les interventions des présidents des groupes parlementaires.

Le Premier ministre avait présenté mardi le projet de révision de la Constitution devant la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés à l’APN.

« Le projet de révision de la Constitution, initié par le Président de la République, vient en consécration et en exécution de l’un de ses principaux engagements dans le domaine politique pour l’édification d’une nouvelle République », a déclaré le Premier ministre.

Pour rappel, le Premier ministre avait affirmé que l’amendement constitutionnel « figurait en tête des promesses électorales faites par le Président Tebboune ». « Des engagements sincères qu’il a commencé à concrétiser sur le terrain selon une vision stratégique claire et un calendrier défini qui exigent de nous tous de faire preuve de réalisme et de se focaliser sur les questions cruciales de la Nation inhérentes aux fondements pérennes de l’Etat ».

Pour M. Djerad, l’amendement constitutionnel se veut « une étape très importante, voire charnière dans la vie politique de notre pays, d’autant qu’il favorise une véritable séparation des pouvoirs et renforce la relation entre le Gouvernement et le Parlement et partant permet de concrétiser les engagements pris pour l’édification de la nouvelle République ».

Lors de la séance de jeudi, il sera procédé à la présentation du projet portant révision de la Constitution par le représentant du gouvernement ainsi que du rapport de la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés à l’APN, avant de procéder au vote.

Input your search keywords and press Enter.