Tuesday, October 2020

Constitution : Goudjil appelle les membres du sénat à expliquer les amendements

Le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil a appelé mercredi les sénateurs à remplir leur rôle dans l’explication de la teneur des amendements introduits dans la nouvelle Constitution visant à « construire la nouvelle République qui répond aux aspirations et aux attentes du peuple ».

Dans un message adressé aux membres du Conseil de la nation concernés par la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la Constitution, qui a débuté aujourd’hui, M. Goudjil les a appelés à « remplir leur rôle dans l’explication de la teneur de la nouvelle Constitution et des amendements introduits et visant à construire la nouvelle République qui répond aux aspirations et aux attentes du peuple à la véritable rupture avec les anciennes pratiques et où il n’y a pas de place pour la marginalisation, l’exclusion et la discrimination ».

Il a également invité les membres du Conseil de la nation à « promouvoir le travail de terrain » qu’ils devront mener dans le cadre de ce rendez-vous « en allant vers la base, en privilégiant le travail de proximité et en oeuvrant comme des militants ».

Appelant les Algériennes et Algériens à répondre à l’appel de la patrie, M. Goudjil a dit « Votre pays, l’Algérie appelle ses enfants vaillants. Et je demeure confiant de votre clairvoyance et que vous allez faire preuve de bonne foi. Suivez les pas de vos aïeux parmi les Chouhada et Moudjahidine et répondez à l’appel de la meilleure manière ».

En effet, « il s’agit d’une démarche qui concerne l’Algérie des martyrs, des sacrifices, des hauts faits et des enjeux tant attendus aux plans interne et externe, d’autant plus que les métamorphoses que connait l’Algérie aujourd’hui et demain (post référendum) déplaisent à de nombreuses parties de l’intérieur et de l’extérieur ».

Un tel constat exige « la mobilisation voire la vigilance des enfants de la même patrie pour pouvoir contrecarrer tout ce qui guète l’Algérie et son peuple », assure M. Goudjil, affirmant que l’Algérie vit, à l’aune de la campagne électorale, « de bons augures annonçant la construction de la nouvelle République sous la présidence de Abdelmadjid Tebboune, président de la République ».

Ce rendez-vous référendaire intervient, rappelle-t-il, en application de la décision de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), le 28 septembre passé, fixant les critères de la campagne électorale au titre de la consultation référendaire sur le projet d’amendement de la Constitution ainsi que les parties habilitées à mener cette campagne.A ce propos, le président du Conseil de la Nation par intérim a tenu à souligner l’impératif pour tous de se conformer, lors de la prochaine échéance, au protocole sanitaire mis en place par les pouvoirs publics.

Input your search keywords and press Enter.