Friday, October 2020

Djerad : le projet de révision de la Constitution « insufflera une forte dynamique à notre pays »

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé, lundi à Blida, que le projet de révision de la Constitution « insufflera une forte dynamique à notre pays », en vue de l’édification d’une Algérie nouvelle, avec l’implication de tous « sans distinction, ni exclusion ».

Le Premier ministre, qui était invité à la Radio locale de Blida, a estimé que la révision constitutionnelle est « une halte dans la vie politique de notre pays », et qu’elle lui « insufflera une forte dynamique à même de relancer l’économie, et un système politique équilibré et inclusif, grâce auquel les citoyens ressentiront que l’Algérie est le pays de tous les Algériens et Algériennes, sans distinction, ni exclusion », a-t-il assuré.

« L’Algérie a traversé une situation très difficile. Elle a vécu un sursaut national et un Hirak national, à travers lequel le peuple a exprimé son refus de la corruption et de la tyrannie », a, encore, souligné M. Djerad.

Il a soutenu, en outre, que toutes les données comprises dans les articles de ce projet de révision constitutionnelle « confirment que l’Algérie a rompu avec ces périodes de corruption, pour passer à de nouvelles étapes, une nouvelle Algérie, une nouvelle économie et un nouveau système politique », a insisté le Premier ministre.

« Nous arriverons progressivement à bâtir un pays qui permettra aux générations montantes de travailler avec amour, détermination et sérénité », a t-il poursuivi, assurant que cela n’est « guère impossible au vu de nos capacités et des capacités de notre jeunesse ». « Le projet de révision de la constitution confère une grande importance aux jeunes et aux générations montantes », a-t-il observé.

S’agissant du choix du 1er novembre prochain, comme date pour le référendum populaire sur le projet de révision de la Constitution, M. Djerad qui l’a qualifié de « date importance », a indiqué qu’il s’agit d’un « jour incontournable et essentiel dans l’histoire de notre pays ».

La « Déclaration du 1er novembre a appelé à la fondation d’un Etat démocratique et social. Une Algérie avec des fondements historiques et une vision d’avenir », a-t-il insisté.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a donné dans la matinée, le coup d’envoi des épreuves du Brevet de l’enseignement moyen (BEM) session 2020, à partir de Blida.

A noter que le projet de révision de la Constitution, initié par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a été adopté, dimanche soir, par le Conseil des ministres, durant sa réunion présidée par le Chef de l’Etat. Le projet de révision de la constitution sera soumis au vote du Parlement, avant que le peuple ne s’exprime à son sujet au cours du référendum populaire prévu le 1er novembre prochain.

Input your search keywords and press Enter.