Saturday, October 2020

« La nouvelle Algérie sera effective par l’application de la loi sur le terrain »

«Le projet de révision de la constitution apporte des nouveautés et des avancées intéressantes, cependant, l’épreuve sera déterminée par l’élaboration des lois qui vont découler de ce texte fondamental et par leur application sur le terrain», déclare, ce jeudi, la consultante des questions socio-économiques, Nacera Haddad.

S’exprimant dans l’émission L’Invité de la rédaction de la radio Chaine 3, Mme Haddad estime que «la nouvelle Algérie ne deviendra tangible et une réalité pour les algériens que lorsqu’elle sera effective et que la loi soit appliquée sur le terrain». Selon elle, ce qui avait «décrédibilisé» l’action de l’Etat, c’est l’absence de textes d’application pouvant donner de la puissance à la loi.

Soulignant les «nombreuses avancées» apportées par le projet de constitution, l’Invitée de la Chaine 3 s’attarde, particulièrement, sur la consécration de l’égalité homme-femme et la criminalisation de la violence contre la gent féminine dans le texte fondamental, en affirmant que l’article 40 traduit «une volonté ferme de protéger la femme». Il faut mettre les mécanismes adéquats et une stratégie efficiente à même d’anticiper sur cette violence qui prend de l’ampleur, insiste-t-elle.

Concernant le volet économique, la consultante rappelle les errements et plaide en faveur d’un retour à la concertation. «Il ne faut plus laisser un petit comité technique décider à la place de l’ensemble des opérateurs des questions stratégiques», dit-elle en expliquant que le défi est d’instaurer un «climat de confiance» par la consécration de la transparence.

Input your search keywords and press Enter.