Tuesday, October 2020

« La révision constitutionnelle, une réponse à la volonté populaire exprimée durant le Hirak authentique béni »

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé jeudi à Alger que la révision de la constitution « vient en réponse à la volonté du peuple », exprimée le 22 février 2019, à travers son Hirak authentique béni qui « a mis un terme aux erreurs et dérapages dangereux ».

Présentant lors d’une plénière le projet de loi portant révision de la constitution devant les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Djerad a déclaré que « cette Constitution vient en réponse à la volonté du peuple, exprimée le 22 février 2019, à travers son Hirak authentique béni qui a mis un terme aux erreurs et dérapages dangereux qui ont failli porter atteinte aux fondements et aux institutions de l’Etat national et déstabiliser la cohésion nationale ».

 

Input your search keywords and press Enter.