Thursday, August 2020

La wilaya d’Alger n’autorise pas une conférence des associations à Sofitel

Les services de la direction de la réglementation et des affaires générale de la wilaya d’Alger, n’ont pas autorisé une conférence que devrait tenir un collectif d’associations à l’hôtel Sofitel pour présenter une loi sur les associations alternative à celle en vigueur dans le pays depuis janvier 2012.
Dans leur réponse à la demande d’autorisation, les services de la wilaya d’Alger ont employé une formule nouvelle dans les annales de l’administration algérienne. Il s’agit de la notion de « réserve » qui a suffit pour que la direction de l’hôtel annule la réservation de la salle qui devait abriter la conférence.
En réaction à cet agissement, les associations initiatrices du projet ont décidé de tenir leur conférence au siège de l’Association de jeunes RAJ sis à Alger Centre.
Elles sont membres du collectif : Djazairouna, Femmes Algériennes Revendiquant leurs Droits FARD, la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme LADH, la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme LADDH-Benissad, la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme LADDH- Zehouane, la Ligue des arts cinématographiques et dramatiques de Tizi-Ouzou, le Rassemblement-Action- Jeunesse RAJ, SOS Disparus et Tharwa Fadhma N’soumer.

Input your search keywords and press Enter.