Monday, June 2021

Laouar quitte la vice-présidence du MSP et appelle au débat sur la ligne du parti

Namane Laouar a claqué la porte du bureau national du Mouvement de la société pour la paix (MSP) et démissionné de son poste de vice-président.

 Sans le nommer, le député affiche son désaccord « bien que minime » avec le président Abderrezak Makri. « J’ai démissionné depuis maintenant une année pour des raisons à la fois de santé et parce que je ne partage pas la méthode de gestion au sein du bureau national », a-t-il affirmé ce mercredi dans un entretien au quotidien El Khabar.

Une démission qui intervient à la veille de la tenue du congrès du parti prévu en mai prochain. Mais aussi avec le retour à la charge de l’ancien président, Aboudjerra Soltani, qui pose la question de la ligne que doit adopter le MSP.

 Estimant que « la participation du parti au pouvoir comme avant est inutile », Laouar se dit pour « une intégration avec des conditions ».

Ce qui est sûr, ajoute le n° 2 du MSP, c’est que cette question « sera étudiée et lors du 7e congrès » car, soutient-il encore « le parti a besoins d’en débattre en toute liberté ».

Avec la démission de Namane Laouar, le prochain congrès s’annonce houleux et le courant des opposants à la ligne prônée par Makri depuis 2013, s’élargi.

Input your search keywords and press Enter.