Sunday, April 2021

L’avocat Mohcène Amara se porte candidat à la présidentielle

L’avocat Mohcène Amara a annoncé « sa candidature » à l’élection présidentielle du 18 avril 2019.
Dans un communiqué rendu public ce 21 janvier, Le candidat se dit « déterminé à apporter des changements radicaux et objectives au système de gouvernance loin de toute exploitation des composantes fondamentales de l’identité nationale avec ses trois dimensions : l’islam, l’arabité et l’amazighité, à des fins partisans ».
Me Amara qui insiste sur « le respect de la Constitution et des lois », veut travailler à consacrer le respect des libertés individuelles et collectives, les droits de l’Homme et à rejeter les pratiques régionalistes ».
Mohcène Amara s’est fait connu en mai 2016 lors du procès intenté par le ministre de la Communication de l’époque, Hamid Grine, contre le rachat du groupe médiatique El Khabar par une filiale de Cevital d’Issad Rebrab. Le 30 juin 2017, il se fera arrêté par des policiers en civil, devant sa demeure à Alger. Le bâtonnat de la capitale affirme qu’il a été suspendu, puis interdit d’exercer la profession d’avocat
Le candidat promet, « dans le cas où il accède au pouvoir à travers un vote populaire libre et transparent, d’instaurer la loi et le droit en interdisant toutes formes d’arbitraire ou d’agression contre le peuple algérien ».

Input your search keywords and press Enter.