Thursday, December 2019

Le 7e congrès du PT s’ouvre ce vendredi : la présidentielle à l’ordre du jour

Le Parti des travailleurs (PT), tiendra son 7e congrès ordinaire les 21, 22 et 23 décembre, au village des artistes de Zéralda, a affirmé Djelloul Djoudi.
Dans une déclaration à DMA arabi, le député du PT précise que l’ouverture des travaux sera marquée par le discours de la secrétaire générale du parti, Louisa Hanoune, vendredi à 10h00. Un discours sensé tracer les grandes lignes et les principaux dossiers qui constitueront matière à débat pour les congressistes.
Le congrès du PT intervient au moment où la scène politique connait un bouillonnement sans précédent. L’élection présidentielle est au centre d’un débat entre différents acteurs politiques. Le report du scrutin est l’une des options posées. « Le congrès débattra de toutes les questions posées sur la scène politique », fera savoir Djelloul Djoudi, qui ne n’exclut pas que le parti fasse connaitre sa position de la présidentielle. « Le congrès est ouvert à toutes les possibilités ».
En tout cas, le Comité central (CC), du PT se réunira jeudi 20 décembre, pour adopter les dossiers à l’ordre du jour de ce rendez-vous organique. C’est d’ailleurs à cette instance (le CC) de trancher la position du parti concernant l’élection présidentielle, soutient Khadidja Bouden, cadre du PT.
Toutefois, la même interlocutrice a mis en garde contre « les dangers » d’organiser des élections présidentielles dans le contexte actuel. Pour elle, la proposition du PT, portant élection d’une Assemblée constituante, « est une issue démocratique et sécurisée à la crise politique que traverse le pays et dans laquelle se trouve le régime ».
Le fait d’insister sur cette proposition est déjà un élément qui plaide en faveur de l’adhésion du parti de Louisa Hanoune, même de manière indirecte, à l’idée de reporter la présidentielle. Reste à savoir si Hanoune cautionnera un prolongement de mandat pour le président Bouteflika ?

Input your search keywords and press Enter.