Tuesday, October 2019

Le FFS appelle à un dialogue « sérieux » pour une « transition démocratique effective »

Le Front des forces socialistes (FFS) a appelé lundi à ouvrir un dialogue « sérieux, inclusif, transparent et sans préalables », pour une « transition démocratique effective » en Algérie.

Dans une déclaration signée par son premier secrétaire national, Hakim Belahcel, à la veille de la célébration du double anniversaire du 20 août (l’offensive du nord constantinois 1955 et le congrès de la Soummam 1956), le FFS a invité le pouvoir en Algérie « à ouvrir un dialogue sérieux, inclusif, transparent et sans préalables, pour une transition démocratique effective, et ce, après avoir pris les mesures d’apaisement nécessaires à la réussite d’un tel dialogue ».

Il cite parmi ces mesures, la libération des personnes interpelées et « le respect des libertés d’expression, de réunion et de manifestation ».

Le FFS a exprimé, à l’occasion de la commémoration du  20 août « son fort engagement et sa ferme détermination à accompagner le peuple algérien dans sa lutte pacifique pour l’avènement de la deuxième République et l’édification d’un Etat de droit et de liberté ».

Il a tenu, par ailleurs, à rendre hommage au peuple soudanais, à sa classe politique et à la société civile, l’occasion de la signature de l’accord de paix entre le Conseil militaire et l’opposition au Soudan, permettant un transfert du pouvoir aux civils dans ce pays après une crise de plusieurs mois.

Input your search keywords and press Enter.