Sunday, June 2019

Le mouvement El Bina court-circuite le MSP et annonce sa participation à la présidentielle de 2019

Le président du mouvement El Bina, Abdelkader Bengrina a annoncé, mercredi à Alger, que son parti participera à la prochaine élection présidentielle « avec son propre candidat ou en soutenant le candidat du consensus ».

Lire également: Hanoune tacle Makri : Parler de consensus est « un piège »

C’est une décision surprenante de la part d’un parti né des conflits au sein du MSP et qui est toujours en tractation pour « un retour au bercail » du parti du feu Mahfoud Nahnah.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa rencontre avec le secrétaire général du parti de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, pour lui présenter l’initiative de sa formation politique intitulée « l’Algérie pour tous », M. Bengrina a indiqué que son mouvement « ne boycottera pas la prochaine présidentielle et sera présent soit avec son propre candidat ou à travers une alliance avec un autre candidat, selon les conditions définies par le Conseil Consultatif qui tiendra sa session ordinaire en automne prochain, pour trancher définitivement cette question ».

Lire aussi: Après le « niet » d’Ouyahia, le pouvoir enterre définitivement l’offre de Makri

Le mouvement El Bina devance le MSP et se place au devant de la scène par rapport à cette échéance présidentielle faussant ainsi les calculs de Makri qui voit son initiative de « consensus national » voler en éclat même dans son propre camp.

Input your search keywords and press Enter.