Thursday, September 2020

Le Procureur requiert de lourdes peines contre Haddad, Ouyahia, Sellal, Ghoul…

Le procès d’Ali Haddad est toujours en cours au le tribunal de Sidi M’hamed. Les principaux accusés à savoir l’homme d’affaire en question, les autres symboles du régime Bouteflika, entre autre, Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, Amar Ghoul, Amara Benyounes et les autres, ont choisi la même ligne de défense. Il s’agit de faire « porter le chapeau » au président sortant, Abdelaziz Bouteflika. Ils ont tous mis en avant qu’ils appliquaient le programme du président Bouteflika.

En effet, les audiences des différents accusés ont été clôturé aujourd’hui pour laisser la place au réquisitoire du Procureur avant que la défense entame ses plaidoiries. A ce titre, des lourdes peines en été requises par le Procureur de la république.

Ainsi, il a requis une peine de 18 ans ferme contre Ali Haddad, 15 ans contre Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, 20 ans contre Abdeslam Bouchouareb en fuite, 8 ans contre les deux ex-ministres Zaalane et Yousfi, 12 ans contre Amar Ghoul, 8 ans contre Amara Benyounes et Boudjemaa Talai.

En attendant les plaidoiries des avocat le verdict sera rendu probablement très tard dans la nuit ou demain jeudi si le juge ne décide pas de le reporter.

Input your search keywords and press Enter.