Sunday, September 2020

Makri : « Nôtre initiative ne s’inscrit pas dans le cadre d’un 5e mandat pour Bouteflik»

Le président du MSP exclu catégoriquement la concrétisation de son initiative de consensus nationale sous Bouteflika. « Nôtre initiative ne s’inscrit pas dans le cadre d’un 5e mandat (pour l’actuel président) », a déclaré, ce mercredi 12 septembre, Abderrezak Makri, lors d’une conférence de presse animée au siège de son parti.

Selon lui, parmi « les acteurs » de cette initiative, « il y a en premier lieu le Président de la république qui doit conduire le consensus national après une victoire à l’élection présidentielle de 2019 ». Ce président, explique l’orateur « doit être capable de rencontrer tous les acteurs », suggère le chef du MSP, insinuant indirectement que dans son état actuel, Abdelaziz Bouteflika  en est incapable.

Il le dit presque clairement lorsqu’il ajoute : « Nous avons besoins d’un président qui parle au peuple », car le chef de l’Etat doit s’imposer par sa présence, dit Makri regrettant qu’« à l’ère de la diplomatie des présidents, l’Algérie est souvent représentée lors d’événements importants par son Premier ministre ».

Input your search keywords and press Enter.