Saturday, November 2018

L’action de Mouwatana réprimée à Bejaia, ses animateurs arrêtés  

L’action de proximité de Mouwatana contre un 5e mandat de Bouteflika, à Bejaia, a été empêchée ce samedi 15 septembre par les services de sécurité, alors que ses animateurs du mouvement dont la porte-parole Zoubida Assoul et le président de Jil Jadid Djilali Soufiane ont été arrêtés.

« A cette heure, les rues et places de la ville ont été bloquées et l’ensemble des animateurs de MOUWATANA, dont Zoubida Assoul et Soufiane Djilali, ainsi que des militants de partis, ont été appréhendés avec violence, leurs téléphones mobiles confisqués et ils sont enfermés dans les camions des forces de l’ordre », indique un communiqué de Jil Jadid.

Sur sa page facebook, Mouwatana a posté des vidéos filmées au moment des interpellations. A peine sortis de la ‘’Résidence Chréa’’ à Ihaddaden, les animateurs ont immédiatement été appréhendés par la police. On entend, de l’intérieur du fourgon de la police, des cris pour « ne pas user de violence » et des altercations verbales entre des éléments des forces de l’ordre et les personnes arrêtées.

Le communiqué de Jil Jadid parle de « panique » du régime qui « passe à la violence pour empêcher des citoyens algériens d’aller à la rencontre d’autres citoyens ».

« Les citoyens algériens sont de nouveau interpellés par ces actions d’intimidation destinées à étouffer toute expression libre et toute velléité de présentation d’alternative à ce régime moribond et nuisible », écrit le parti de Sofiane Djilali.

Input your search keywords and press Enter.