Thursday, April 2020

Nouveau gouvernement : « Le régime a décidé d’ignorer les revendications du peuple », selon le FFS

Au lendemain de la nomination du nouveau gouvernement, le Front des forces socialistes (FFS), a dénoncé le pouvoir qui « s’entête et persévère dans sa course effrénée droit vers le mur ».

« À travers la nomination de ce nouveau gouvernement, nous constatons que le régime cherche à gagner plus de temps pour réorganiser ses rangs et préparer ses prochains coups politiques. Le pouvoir n’a finalement pas dérogé à ses pratiques d’antan qui consistent à tout faire bouger pour que tout reste en place », écrit le parti dans un communiqué publié ce lundi 1er avril.

A la lecture de la composante du gouvernement de Bedoui, le FFS voit en le maintien du général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, en poste, « comme une cinglante réponse à ceux qui croyaient au miracle au sein du sérail ».

Pour le parti, « le régime combien même affaibli et paniqué a décidé une fois de plus, d’ignorer les revendications légitimes et pressantes de la quasi-totalité du peuple algérien qui aspire et se bat pour le changement radical de ce système ». Un « mépris caractérisé à l’égard du peuple révolté », a-t-il laché.

Le FFS invite enfin le peuple algérien « à maintenir sa mobilisation intacte afin de faire aboutir ses revendications légitimes » et les acteurs politiques, sociaux et personnalisés crédibles et indépendants « à s’unir comme un seul homme et autour d’une unique option celle qui consiste à amorcer un véritable processus démocratique de transition ».

Input your search keywords and press Enter.