Monday, July 2019

Ouyahia appelle Bouteflika à briguer un 5e mandat

Enfin, le rassemblement national démocratique (RND), fait le pas. Le parti du premier ministre, Ahmed Ouyahia, appelle le président Abdelaziz Bouteflika à briguer un 5e mandat, emboîtant le pas au FLN de Djamel Ould Abbès.

Estimant qu’il « était temps de trancher » sur la question de l’élection présidentielle, le secrétaire général du RND, a exprimé, ce jeudi 21 juin, sa « joie » que le Conseil national de son parti « appelle le moudjahid Abdelaziz Bouteflika à poursuivre la mission à la tête du pays ». Le RND tient aujourd’hui et demain les travaux de la 5e session ordinaire de son conseil national, à la Mutuelle des matériaux de construction à Zéralda.

Lire aussi: Les signataires de l’appel contre un 5e mandat de Bouteflika lancent l’espace Mouwatana  

Le choix du RND de soutenir le président Bouteflika est pour « la continuité et la stabilité ». « Un engagement pour l’Algérie », a ajouté Ouyahia, assurant le chef de l’Etat du « soutien » de son parti.

Avec l’annonce d’Ahmed Ouyahia, le flou qui entoure depuis des semaines la question du soutien du RND à un éventuel 5e mandat pour le président Bouteflika, d’autant qu’il n’y avait jusque-là que le FLN et l’UGTA qui se sont publiquement déclarés favorables,  se dissipe d’avantage.

Les autres partis, traditionnels soutiens de Bouteflika, tel que le MPA et TAJ, respectivement présidés par Amara Benyounès et Amar Ghoul, ne sont pas encore exprimés.

Le patron du RND animera ce samedi 23 juin une conférence de presse au siège de son parti.

Input your search keywords and press Enter.