Ouyahia met en avant le rôle de l’ENA dans l’édification d’une administration locale forte

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui a présidé samedi à Alger la sortie de la 47e promotion de l’Ecole nationale d’Administration (ENA), a valorisé le rôle de cet établissement dans l’édification d’une administration locale « solide » et la garantie d’un service public « de qualité ».

L’Ecole nationale d’Administration est « une institution fondamentale de l’Etat algérien et a bénéficié de l’intérêt du président de la République qui a décidé sa réintégration sous la houlette du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, pour consolider le principe de la décentralisation, constitutionnalisé depuis plus de 50 ans », a déclaré M. Ouyahia en marge la cérémonie de sortie de cette 47e promotion, baptisée du nom du défunt « Abdelhafid Boussouf » et composée de 110 éléments.

Le Premier ministre a souligné en outre que les promotions sorties depuis l’indépendance et comptant près de « six mille cadres » ont contribué à l’édification de l’Etat algérien durant les premières années de l’indépendance et ont permis, en peu de temps, l’encadrement des différentes structures de l’Etat ».

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé que cette promotion reflète « la vision stratégique du président de la République en matière de réforme globale et de modernisation du Service public », et « d’investissement dans l’élément humain, en tant qu’épine dorsale des différents chantiers de réformes engagées ».

« La formation est devenue un mécanisme pour l’élaboration de la stratégie et des programmes d’action de l’appareil exécutif et qui repose sur une méthodologie fondée sur l’acquisition des compétences et des aptitudes pour la concrétisation du concept de la gouvernance dans les différentes politiques tracées par le Gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République qui a mis l’accent, en particulier, sur la formation et la préparation des cadres du futur », a-t-il ajouté.

Evoquant le parcours de l’ENA depuis sa création, qu’il a qualifiée « d’outil de l’Etat pour la modernisation de l’Administration publique », M. Bedoui a affirmé que la formation « est un levier essentiel dans l’exécution de ce qui a été entamé depuis des années en ce qui concerne le Service public et sa promotion ».

A cet égard, il a rappelé que « l’ENA assure la formation continue pour réaliser les objectifs fixés par le Gouvernement, en général, et le ministère, en particulier, en matière d’Administration locale ».

Soulignant, dans ce sens, la formation des élus locaux à travers les différentes sessions organisées à leur profit, M. Bedoui a annoncé l’ouverture de l’Ecole nationale des Ingénieurs de la ville à Tlemcen en septembre prochain afin de soutenir les structures de formation relevant de l’administration.

Au terme de la cérémonie, les diplômés de cette 47e promotion ont adressé un message de remerciements et de reconnaissance au président de la République pour « l’intérêt qu’il n’a de cessé d’accorder à cet édifice de formation » et remis un cadeau symbolique au Premier ministre.

Input your search keywords and press Enter.