Monday, March 2019

Radié, Chafaâ Bouaiche se défend et répondu à la direction du FFS

Chafaâ Bouaiche brise le silence et se défend contre les accusations de la direction nationale du FFS qui l’a radié du parti. Le député de Bejaia, affirme dans une déclaration postée ce samedi 5 janvier sur sa page facebook, qu’il s’est acquitté de la totalité de ses cotisations.

« Je vous informe que je me suis acquitté de la totalité de mes contributions financières », écrit l’ancien chef du groupe parlementaire en s’adressant aux militantes et aux militants du FFS. Bouaiche explique qu’il s’est abstenu de réagir à la décision prise par la commission nationale de médiation et de règlement des conflits portant sa radiation pour « refus de payement des contributions financières », pour « ne pas perturber notre campagne pour les élections sénatoriales de décembre ».

Se défendant, il soutient avoir « toujours été de ceux qui condamnent haut et fort les élus qui refusent de payer leurs contributions ». « Aussi il n’a jamais été question pour moi de trahir un engagement pris devant les militantes et les militants du FFS », assure-t-il. Avant d’ajouter, dans un détail important : « j’ai informé la direction du parti, par courrier électronique, de mon intention de régulariser ma situation dès l’expiration de ma suspension de 6 mois ».

Chafaâ Bouaiche a, rappelons-le, été suspendu d’abord dans un premier temps en août 2018, avant qu’il ne soit radié définitivement en décembre de la même année. Mais, à croire ses précisions, la direction du FFS n’a pas attendu l’expiration de la suspension pour lui permettre de s’acquitter de ses cotisation. « Pourtant, et sans m’avoir entendu au préalable, la commission dite de médiation a prononcé ma radiation et certains en ont profité pour tenter de me salir sur les réseaux sociaux », accuse-t-il.

Malgré, Chafaâ Bouaiche ne compte pas se laisser faire. « Radié ou pas, je ne trahirai pas mes engagements envers le FFS qui m’a confié la mission de représenter le plus dignement la population », écrit-il, comme pour défier la direction nationale du parti.

Input your search keywords and press Enter.