Saturday, September 2020

Tabbou fait un malaise à la Cour d’Alger suite à son procès « surprise » en appel

La Cour d’Alger a programmé le procès en appel de Karim Tabbou quelques heures avant sa libération. Une programmation surprise « sans informer sa défense », dénonce Me Badi Abdelghani, membre du collectif d’avocat.

Selon, Me Abderrahmane Salah, également membre de la défense, Tabbou a refusé qu’il soit jugé sans présence de ses avocats. Suite au maintien de son procès, Tabbou a fait un malaise, confirment les deux avocats qui dénoncent le refus du Procureur général la Cour d’Alger de les recevoir pour s’enquérir de la santé de l’accusé.

La défense ignore pour le moment le sort de Karim Tabbou alors qu’ils étaient informés de son transfert à l’infirmerie de la Cour.

Condamné à une année de prison dont six mois ferme et une amende de 50.000 dinars le 11 mars dernier, Karim Tabbou devait sortir jeudi 26 mars de la prison de Koléa.

Input your search keywords and press Enter.