Wednesday, June 2019

Sûreté de la wilaya d’Alger, 3865 personnes impliquées dans 3314 affaires en un mois

Les services de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger ont traité durant le mois mars dernier,  3314 affaires ayant entraîné l’arrestation de 3865 présumés auteurs qui furent déférés par devant les instances judiciaires compétentes.

Il s’agit dans le détail selon un communiqué parvenu à DMA, de 1581 arrêtés pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes, 334 individus (arrêtés)  pour port d’armes prohibées, et  ainsi que 2073 autres,  pour divers délits.

 Parmi les affaires traitées, il y a lieu de souligner selon la même source, 387 affaires relatives aux atteintes aux biens, et 631 autres affaires ayant trait aux atteintes aux personnes.

Quant aux délits et crimes contre la famille et aux bonnes mœurs, les mêmes services de la police judiciaire ont traité 32 affaires, et 577 affaires relatives aux biens publics, ainsi  que 101 affaires à caractère économique et financier.

Concernant le port d’armes prohibées, 334  affaires ont été traitées durant la même période  impliquant 348 personnes présentées par devant les instances judicaires compétentes.

En matière de lutte contre les stupéfiants, 1581 affaires impliquant 1750 personnes ont été traitées, avec la saisie de 60, 373 kgs de résine de cannabis, de 29245 comprimés psychotropes, 15.55 grammes  Cocaïne, ainsi que 1.38 gramme  d’héroïne.

En ce qui concerne les activités de la police Générale et Réglementation, les forces de police ont mené durant la même période 252 opérations de contrôle des activités commerciales réglementées, où il a été procédé à l’exécution de 06 décisions de fermetures ordonnées par les autorités compétentes.

Á  propos de  la prévention routière, les services de la sécurité publique relevant de la sûreté de la wilaya d’Alger  ont enregistré 20640 infractions au code de la route qui nécessité le retrait immédiat  de 7886 permis de conduire et l’enregistrement de 50 accidents de circulation ayant entrainé 58 blessés et 04 morts, dont la cause principale demeure le non respect du code de la route. « Lesdits  services ont mené 1397 opérations de maintien de l’ordre », conclue le communiqué.

Input your search keywords and press Enter.