Tuesday, October 2020

Taghit et Béni-Abbès : Quand la beauté des sites mythiques et l’hospitalité des habitants fascinent les touristes (reportage)

Taghit et Béni-Abbès, localités à l’histoire plus que millénaire, deviennent à chaque saison touristique saharienne un espace de rencontres entre Algériens et touristes étrangers.

La beauté des sites de ces régions, situées respectivement à 97 et 240 km au sud de Bechar, et leurs différents paysages naturels, à savoir dunes au sable doré, grottes, hamadas et palmeraies parsemées à travers la vallée de la Saoura, contribuent au renforcement des liens entre les Algériens et leurs hôtes étrangers.

Ces rencontres permettent aux touristes étrangers de constater de visu les réalités sociales et économiques de ces régions dans le Sud-est et contribuent à la promotion de leur potentiel touristique et culturel, soulignent des gérants de maisons touristiques à Taghit.

« L’hospitalité, la sympathie et l’accueil des habitants de ces régions, ainsi que la sécurité totale qui règne sont aussi des facteurs favorisant ces rencontres », expliquent-ils.

Depuis l’ouverture de la saison touristique du Sahara au mois d’octobre, des milliers de touristes nationaux et étrangers ont pu découvrir les paysages naturels et touristiques fantastiques de ces régions, aidés en cela par l’excellence du réseau routier et la disponibilité des moyens de transport et celle des professionnels du tourisme, dont les jeunes guides, qui ne lésinent pas sur les moyens pour faciliter aux touristes leurs séjours dans ces localités.

 Tourisme chez l’habitant

Dans ces régions, la formule « tourisme chez l’habitant » connaît un vif succès auprès des touristes, de par l’engagement et le dévouement d’une centaine de jeunes de ces régions à cette activité, et constitue, surtout, un outil efficace d’échanges directs entre populations locales et touristes.

Des associations locales comme celle de « Ouarourout » à Béni-Abbes, contribuent à la promotion et au développement des activités touristiques dans cette région, située à proximité du grand Erg occidental.

Cette association, à titre d’illustration, initie depuis plusieurs années des activités touristiques très prisées par les touristes, à savoir des circuits, des randonnées et des bivouacs à travers les immenses dunes  de cet Erg, et fait aussi découvrir aux touristes les différentes facettes des sites et paysages naturels de la région.

Aussi, beaucoup de jeunes se sont investis dans les activités touristiques, ce qui augure de perspectives « prometteuses » pour le développement du secteur dans cette région qui connaît un certain engouement des investisseurs pour la réalisation de nouveaux projets, notamment des structures d’accueil à la portée de toutes les bourses.

Reste à promouvoir d’avantage cette destination magique auprès des touristes de l’autre rive de la méditerranée pour rendre cette activité rentable uniquement et sortir de la logique du plaisir uniquement.

Input your search keywords and press Enter.