Tuesday, February 2020

Conférence internationale sur le jardin du Hamma: plus de 150 participants attendus dimanche à Alger

Plus de 150 participants, parmi eux des membres de la conservation internationale des jardins botaniques (BGCI) et de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), prendront part, dimanche prochain à la conférence internationale sur le jardin du Hamma d’Alger, ont annoncé lundi les services de la wilaya d’Alger.

Initié par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, cette conférence internationale sur le jardin du Hamma d’Alger, une première en Algérie, et  à laquelle ont été conviés des experts de renommée mondiale dans le domaine de la  botanique et de la biodiversité ainsi que des membres du gouvernement sera l’occasion « propice » pour annoncer le jardin d’Essai (Hamma) comme « jardin botanique du monde » et permettre ainsi son « classement par le réseau international des jardins botanique », a précisé la même source à l’APS.

Abdelkrim Boulahia, membre du conseil scientifique et directeur du jardin du Hamma (relevant de la wilaya d’Alger), a expliqué que l’Algérie n’a pas adhéré à la Conservation internationale des jardins botaniques, comme elle n’a pas été classée par cette dernière, d’où, a-t-il souligné, l’intérêt de cette conférence internationale sur le jardin d’Essai qui « va permettre de jeter la lumière sur le grand potentiel et les richesses botaniques du Jardin lui permettant d’être élever au rang des jardins du monde et aussi à un classement adéquat ».

 « Quelque soit le classement obtenu par le jardin, ça sera une satisfaction et une motivation pour le conseil scientifique (mis en place par le wali d’Alger il y a cinq mois) ainsi que le staff technique du jardin pour redoubler leurs efforts afin d’améliorer à chaque fois ce classement », a-t-il relevé.

Pour atteindre cet objectif, des experts internationaux originaires d’Espagne, de France, du Royaume Unis et d’Italie ont été conviés à cette conférence pour voir de près les espèces botaniques du jardin d’Essai, parmi lesquelles figurent des espèces rares. La conférence va durer une seule journée (8 avril), cependant les experts étrangers animeront, durant trois autres jours (les 9,10 et 11 avril), des ateliers techniques auxquels prendront part les membres du staff technique et le conseil scientifique du jardin.

Des travaux d’inventaire et de recensement des espèces botaniques du jardin seront entrepris durant ces ateliers appelés, également, à constituer un dossier de classement du jardin pour l’introduire au niveau de la BGCI, a encore affirmé M. Boulahia.

« Ces ateliers seront une occasion pour l’échange et le partage d’expériences et de savoir-faire entre ces experts étrangers et les membres du  staff technique ainsi que le conseil scientifique du jardin algérois « , a indiqué le responsable, ajoutant que les experts algériens ont réussi à « identifier près de 90 % des espèces botaniques du jardin et vont solliciter, à l’occasion de cet évènement, l’aide de ces experts étrangers pour identifier le reste (plus de 10 %) des espèces dont recèle le jardin d’essai ».

Cette conférence, à laquelle prendront part plusieurs organismes internationaux relevant de l’organisation des Nations  Unies dont l’UNESCO, le  programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l’organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation ( FAO), sera l’occasion de conclure des « partenariats fructueux » avec les pays participants.

« Une convention va être signée, à cette occasion, entre le jardin du Hamma et le  parc zoologique de Jerez (Espagne) en vue d’échanger les compétences et des espèces d’animaux menacées d’extinction (issus, en particulier, de l’Afrique et de l’Algérie) », a annoncé le responsable.

Input your search keywords and press Enter.