Saturday, December 2018

Deux corps repêchés et 32 harragas secourus au large d’Oran

Les corps sans vie continuent d’être repêchés sur les côtes algériennes alors que le phénomène des harragas prend une ampleur importante depuis le début de l’année 2018 surtout sur les côtes d’Oran.

Ainsi, deux corps sans vie de candidats à l’émigration clandestine de sexe masculin ont été repêchés tôt dans la matinée de dimanche au large d’Arzew, rapporte l’APS citant les services de la direction de la protection civile de la wilaya d’Oran.

Cette opération de « Harga »  sur les côtes oranaises a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche et a réuni 32 autres candidats qui ont été secourus par les gardes côtes. Les 32 harraga sont âgés entre 25 et 31 ans, dont une femme ont été secourus dimanche aux alentours de 1 heure du matin, a-t-on indiqué.

Les dépouilles mortelles ont été déposées à la morgue de l’hôpital d’El Mohgoun et une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame, a-t-on ajouté.

Input your search keywords and press Enter.