Tuesday, September 2020

Ghardaïa : 22 membres du personnel médical de l’hôpital Brahim Tirichine placés en isolement médical

Vingt-deux (22) membres du personnel médical de l’hôpital « Brahim Tirichine » de Ghardaïa, ayant été en contact avec un malade hospitalisé depuis la fin février et porteur de virus coronarien, ont été placés en isolement dans un centre de repos à la station thermale de Zelfana, a-t-on appris mardi auprès de la wilaya.

Cette décision a été prise par la cellule de veille, de suivi et de gestion de la crise du COVID-19 de la wilaya comme mesure de vigilance afin d’éviter une éventuelle propagation de ce virus auprès des membres de famille de ce personnel médical, a-t-on précisé.

« Ces personnes, entrées en contact avec l’unique cas confirmé de Covid-19 dans la wilaya de Ghardaia par l’institut Pasteur Algérie, sont en isolement dans un souci de conformité avec les conditions de prévention afin d’endiguer la maladie », a indiqué à l’APS le wali de Ghardaia, Boualem Amrani, ajoutant que ces personnes exerçant un noble métier sont tenues de respecter le protocole qui leur est adressé et de se conformer aux instructions de l’équipe médicale chargée du suivi de leur cas.

Ce personnel médical dont « personne jusqu’à présent n’a développé de symptômes pouvant être révélateurs du virus corona », a été admis à l’isolement dans une structure de repos située à la station thermale de Zelfana (60 km de Ghardaïa) avec toutes les commodités et un suivi quotidien de leur état de santé, sur la base d’une évaluation des risques qu’il présente, de manière à assurer un suivi à distance, a fait savoir un médecin chargé du suivi de ces collègues.

Le meilleur moyen de prévention, à la lumière de la situation épidémiologique actuelle, est d’éviter le contact par  »l’isolement », c’est-à-dire ne pas fréquenter les membres de la famille, éviter de sortir, rester dans la chambre privée et se conformer aux instructions de l’équipe médicale chargé du suivi, selon le médecin.

Pour cela un cordon de sécurité combiné (sureté nationale et gendarmerie) a été mis en place autour du site d’hébergement de ce personnel médical afin d’éviter toute désobéissance aux règles d’isolement et de quarantaine pouvant mettre en danger de contagion la population locale.

Dans le même contexte, les membres de la cellule de crise du Covid-19 ont assuré que les services médicaux effectuent deux visites par jour auprès de tous les membres de la famille du patient malade, mis en quarantaine, pour vérifier la présence d’éventuels symptômes et la possibilité d’adopter des mesures supplémentaires.

Ces 22 personnes membres du personnel médical, ayant côtoyé le malade hospitalisé depuis la fin du mois de février dernier pour des pathologies chroniques, sont placées en isolement et mis sous observation et surveillance médicale étroite pendant une durée de 15 à 20 jours, a-t-on fait savoir.

Input your search keywords and press Enter.